ETUDE DE FAISABILITE PEB

Forme et contenu

L’étude de faisabilité technique et économique consiste en une étude des possibilités :
​  d’utiliser des systèmes décentralisés d’approvisionnement en énergie 
​  de minimiser la surchauffe en été et en mi-saison et de faire appel à du refroidissement passif 
 
Les systèmes décentralisés à étudier sont la cogénération, l’énergie solaire thermique et photovoltaïque. 
 
L’étude de faisabilité permet une prise de conscience des différentes possibilités de réduire sa consommation d’énergie primaire et de leur rentabilité économique et environnementale. Elle est remise par le demandeur lors de la demande de permis (PU et/ou PE) et sera analysée pour avis par le département Travaux PEB de l’IBGE. 

L’étude de faisabilité est effectuée par l’architecte et/ou par le bureau d’études suivant un canevas repris dans l’annexe de l’Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale déterminant le contenu de la proposition PEB et de l’étude de faisabilité technico-économique. Les fichiers de calculs sont joints en annexe aux tableaux récapitulatifs de l’étude de faisabilité. Les hypothèses climatiques et économiques sont reprises dans un arrêté ministériel d'exécution. 

Champs d'application

L’étude de faisabilité est exigée pour tous bâtiments neufs de plus de 1000 m² et/ou en rénovation lourde de plus de 5000 m². 
 
La partie de l’étude sur les possibilités d’implantation de systèmes décentralisés d’approvisionnement en énergie (soit le recours au solaire et à la cogénération) doit être faite pour l’ensemble des bâtiments constituant le projet. 

Une étude de faisabilité intégrée est exigée pour tout projet incluant un bâtiment neuf de plus de 10.000 m².
Nous ne nous chargeons pas de ce type d'étude de faisabilité.